Loading...
Performances Co-ExistProjets

Autoportrait d’un ours en cage

Vernissage-Performance : Maud Contini, danse et Louis-Michel Marion, contrebasse

« L’histoire d’un projet… En juin 2013 la comédienne, metteuse en scène, Françoise Klein a découvert, au cours d’une visite dans le bâtiment B du centre de détention de Toul des dizaines de milliers d’ours en peluche abandonnés depuis plus de quinze années d’années. La charge symbolique et poétique de ces ours en sommeil entassés dans le « grenier-mémoire » du centre l’inspire depuis ce jour et a ouvert un vaste espace transitionnel fertile. Ce peuple d’Ours attise bien des curiosités; sentiment propice à toutes sortes de digressions, hybridations artistiques, et a permis la naissance d’un laboratoire à la croisée des pratiques culturelles: L’exposition « Autoportrait d’un ours en cage » est une proposition faite aux détenus du centre de détention de Toul quant à la notion d’identité et d’enfermement. Projet accompagné par Françoise Klein et Claude Philippot. »

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench