Loading...
CréationsProjets

Riverrun

RIVERRUN

Danse-Contrebasse

« I regret to proclaim that it is out of my temporal to help you », Finnegans Wake, James Joyce

Dans cette pièce, nous développons les liens, les correspondances, les interstices, les espaces, entre musique et danse, entre gestes, sons, mots, littérature…à partir de Finnegans Wake de James Joyce

Nous faisons ici un plongeon dans la matière sonore (nous ne cherchons pas à décrypter un sens univoque, un récit) que nous donne la lecture de ce texte dans sa langue originale. C’est sa poésie, son murmure grouillant, quelques étincelles de sens et de nonsense. Une éclipse de la conscience.

« Une grande partie de toute existence humaine se passe dans un état qui ne peut être rendu sensible par  l’emploi d’un langage bien éveillé, d’une grammaire nette et sèche, et d’une intrigue va-de-l’avant » (lettre de Joyce à Ezra Pound)

Nous jouons avec l’espace, le son, le geste, le sens, la signification, la poésie, dans un cadre d’improvisation. Nous essayons d’appréhender notre travail via des émotions authentiques et une liberté de création.

**

RIVERRUN is the story of stories within stories, in parrallel with other independant stories and inter-related stories, or not, or both. »

We play with space, sound, gesture, sense, meaning, poetry, within a frame of improvisation.

We try to apprehend our work through authenticity of emotions and freedom of creation. We kind of write our play but we don’t read it.

Février 2014 , théâtre Mon Désert. Création de Maud Contini et Louis-Michel Marion – Scénographie de Sophie Barcik

riverrun

metlm21.png riverrun z

 

riverrun

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench